Master Sciences et Technologies
Université Pierre et Marie Curie, Paris 6
Mention SDUEE
Spécialité de master
(Co-habilitée Université Paris 6 / Muséum National d'Histoire Naturelle)

Systématique, Evolution, Paléobiodiversité

Master du Muséum National d'Histoire Naturelle
Mention EPNS



Mots clés :
biodiversité, évolution, systématique, paléontologie, anatomie comparée, biologie des organismes, faune, flore, taxinomie, phylogénie, biodiversité-informatique

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES, SCIENTIFIQUES ET PROFESSIONNELS
S'appuyant sur les missions spécifiques et les points forts du Muséum National d'Histoire Naturelle et de l'Université Pierre et Marie Curie, les spécialistes des deux établissements ont créé cette synergie pour offrir aux étudiants désireux d'acquérir une expertise dans le domaine de la systématique et ses méthodes, la paléontologie, l'identification des taxons à l'origine de la diversité biologique, la gestion du patrimoine naturel et/ou l'informatique appliquée à la biodiversité, un enseignement d'excellence dans le contexte européen
Pour ce qui concerne la systématique et la paléontologie, les développements récents en phylogénie ont mis l'accent sur le contrôle mutuel des données actuelles (morpho-anatomiques, morphométriques, cytogénétiques, moléculaires et morphogénétiques) et fossiles (morpho-anatomie principalement). Les systématiciens et paléontologues ont besoin d'une solide formation de morphologie et d'anatomie comparée, nécessaire pour toute application sur les plans phylogénétique (histoire de l'évolution), paléoenvironnemental et biochronologique.
Cette formation revendique le renouveau de la recherche anatomique dès lors qu'elle s'inscrit dans la perspective phylogénétique et ses diverses applications dans les paléosciences. D'où le triple volet, qui implique l'interpénétration d'enseignements ressortissant classiquement à la biologie et à la géologie :
- évolution (anatomie animale et végétale approfondie)
- paléoenvironnement (utilisation des taxons fossiles pour la restitution des milieux : paléoenvironnements, paléoclimats)
- dimension temps/espace (méthodes biochronologiques, et biogéographiques).
La perspective historique est une des originalités de cette spécialité. Elle donne pleinement à la biologie des organismes et à la paléontologie leur dimension évolutive.
En ce qui concerne l'expertise taxonomique et la gestion du patrimoine naturel, des besoins émergent dans plusieurs domaines : les espaces protégés jouent de plus en plus un rôle expérimental dans l'approche d'un développement durable, et les politiques d'aménagement du territoire et d'exploitation des ressources, de pêche, d'exploitation des ressources nécessitent des évaluations d'impact et la définition de mesures compensatoires. Par ailleurs, les méthodes modernes d'étude de la biodiversité font largement appel à l'informatique, aussi bien au niveau de la recherche que de l'utilisation des résultats de cette recherche par la société. La formation de personnels dans ces domaines reste artisanale et très insuffisante.

Renseignements administratifs :
Pour le M1 et le M2 (spécialité SEP - secrétariat UMPC) : Nadia Foka - UPMC -Tour 46 - couloir 46/00 - 1er étage  -Salle 105 B (ENTREE PAR LA PORTE 105 OU 107)
Case courrier 111 - 4 place Jussieu, 75252 PARIS CEDEX 05
Tél. 01 44 27 65 11 - courriel nadia.foka@upmc.fr
Pour le M2 (spécialité SEP - secrétariat MNHN) : sepsec(@)mnhn.fr - MNHN 75005 Paris

Renseignements pédagogiques :
Régine Vignes Lebbe 01 40 79 80 61
Véronique Barriel 01 40 79 31 71


Master Sciences et Technologies
Mention SDUEE - Spécialité Systématique, Evolution et Paléobidiversité (SEP)

Secrétariat : UPMC -Tour 46 - couloir 46/00 - 1er étage  -Salle 105 B
Case courrier 111 - 4 place Jussieu, 75252 PARIS CEDEX 05

tel: 01.44.27.65.11

dernière modification le : 1 décembre 2009 - Webmaster
UPMC