La question des données manquantes fait l’objet d’une contribution au congrès de paléobotanique au collège de France (2007) et au Biennial Meeting de la Systematics Association, Edimbourg (2007) de même qu'a été développé le lien de cette question avec le codage cladistique des insertions-délétions dans les séquences moléculaires (Barriel 2004) .
L’alternative entre lignée anagénétique et cladogramme a été illustrée (Cecca & Rouget 2006) à partir d’une étude de cas (ammonites du genre Semiformiceras) où l’heuristique de la solution cladistique est favorisée même si ce point de vue est encore très contesté en ammonitologie.